Identité et charte du Mas de Trotte-Vache

« Le bonheur est dans le verger »

Le Mas de Trotte-Vache se nomme ainsi parce que le corps de ferme se situe sur le lieu-dit « Trotte-Vache ». « Trotte » proviendrait du verbe « trotter » et « Vache » aurait une connotation de « source », d’où « source qui trotte ». Malheureusement et tout comme Jean de Florette, nous n’avons jamais trouvé l’abondante source… Elle nous serait pourtant précieuse pour nous épargner les sécheresses d’été.

L’histoire du mas débuta avec l’achat par Marc et Béatrice SCHULTZ en 1981 d’une parcelle agricole semée de blé entourant une ruine. Cette dernière fût rénovée et agrandie en se basant sur l’architecture traditionnelle de Haute-Provence, puis Marc lança l’activité agricole et les gîtes ruraux.

Aujourd’hui, le mas compte trois gîtes et une trentaine d’hectares plantés d’amandiers et d’oliviers, la relève étant assurée par les enfants Mélanie et Alexandre SCHULTZ.

Depuis sa création, l’exploitation agricole a toujours souhaité être enracinée dans son territoire. Elle continue d’évoluer avec les tendances actuelles.

«Consomm’actrice» – «Product’actrice»

Nous pensons que la vocation d’un producteur est d’alimenter la population le plus sainement possible et d’entretenir l’environnement (biodiversité et écosystèmes, paysages…). Nous sommes néanmoins conscients que l’activité de notre entreprise implique forcément des conséquences sur la nature. Nous tentons ainsi de limiter nos déchets, de les recycler pour préserver et respecter notre milieu. De 1999 à 2003, l’exploitation de Marc SCHULTZ était en Agriculture Biologique sur les amandiers et les oliviers. Dépassés par des maladies incurables sur amandiers à partir de produits « bio », nous sommes revenus à une agriculture raisonnée tout en conservant des pratiques culturales d’AB (enherbement des vergers, désherbage mécanique, fertilisation organique, raisonnement des produits et de l’irrigation…).

Bien que l’amandiculture et l’oléiculture soient des cultures captivantes, passionnantes, elles restent techniquement délicates et aléatoires avec les risques de gel, les sécheresses, les maladies. Les récoltes résultant de l’exploitation agricole varient annuellement en quantité et en qualité. Il est aussi difficile de trouver de nouvelles terres pour renouveler la surface de verger existante, la pression foncière étant présente sur notre territoire. Tout en maintenant notre métier d’agriculteur, nous sommes contraints de réaliser des approvisionnements en amandes en coque et en olives extérieurs à l’exploitation agricole mais toujours d’origine Provence, que nous transformons sur la propriété. Cela permet à l’entreprise d’assurer son fonctionnement (stabilité des emplois, de la clientèle, des tarifs…) et de proposer des produits en quantité et de qualité constantes.

Impliqués dans la production d’amandes et d’olives, nous travaillons avec les divers intervenants interprofessionnels des filières amande – olive : producteurs, organismes de recherche, laboratoires, transformateurs…

Par ailleurs, nous portons beaucoup d’intérêt à la qualité et au prix des produits ou services que notre entreprise vend ou utilise pour son bon fonctionnement.

La notion de proximité est pour nous essentielle ce qui nous pousse à favoriser les ressources et les débouchés proches (PME/PMI de fournitures et d’équipements, artisans, commerces…). Sensible au développement et à l’autonomie de notre territoire, notre souhait est de soutenir une économie locale en achetant, en vendant et en embauchant à côté de chez nous.

Des partenariats solides et durables

Les relations avec nos partenaires qu’ils soient fournisseurs, prestataires ou clients sont saines et simples. Nous prônons un principe de pérennité et de confiance, d’égalité et de solidarité, et nous refusons d’utiliser les rapports de force. Petit ou grand, fournisseur ou client, nous prenons en compte le contexte et les problématiques de chacun.

Notre clientèle, en majorité des transformateurs et des revendeurs, est fidèle et impliquée dans notre démarche. Les produits du Mas de Trotte-Vache ne sont pas proposés chez des clients ayant un territoire commun de distribution. Cela évite de mettre nos réseaux de distribution en concurrence, permet de respecter la zone de chalandise de chacun et de consolider nos relations commerciales.

Enfin, nous proposons des produits de qualité au prix le plus juste, pour que le plus grand nombre de personnes puisse y accéder.

De perpétuels « Recherches et Développements »

Attachés à l’innovation, nous ne voulons pas empiéter sur le métier et la vocation d’autres entreprises. Les schémas de copiage et de compétition nous poussant vers une logique de « Surproduction » et de « Guerres des prix » ne sont pas notre manière de penser.

Constructive, humble, l’équipe du Mas de Trotte-Vache se remet tous les jours en question en vue d’évoluer pour s’améliorer… En respectant le passé et notre terroir et en quête de découvertes, de nouveaux produits sont perpétuellement expérimentés pour que l’entreprise se projette dans l’avenir.