L’olivier et l’amandier en Provence – Culture et terroir

La culture de l’olivier en Provence

La Provence est historiquement réputée pour la production et la qualité de ses olives.

La principale variété cultivée en Haute-Provence reste l’Aglandau qui est la plus adaptée à notre terroir : tolérance aux gels d’hiver et de printemps, résistance à la sécheresse. Les autres variétés également cultivées pour la pollinisation des fleurs, sont la Tanche, le Ribier, le Bouteillan et la Picholine.

Les olives peuvent être destinées à plusieurs fins : l’huile d’olive, les olives de table et leurs produits dérivés.

Les olives vertes, peuvent se récolter courant novembre pour obtenir une huile « fruitée vert », avec des arômes caractéristiques. Il est également possible de cueillir ces olives pour en faire des olives de table.

En décembre, les olives vertes deviennent noires et sont récoltées soit pour la table, soit pour l’obtention d’une huile « fruité mûr », d’une saveur plus douce.

La récolte est semi-automatisée : à l’aide de râteaux vibrants, les cueilleurs font tomber les olives dans des filets déployés au sol. Les olives sont ensuite rassemblées et vidées dans des palox. Un effeuillage reste nécessaire.

Plus d’info sur l’olivier : www.pommiers.com/olive/olivier.htm

=> la transformation des olives

La culture de l’amandier en Provence

La Provence est depuis le XIXe siècle reconnue pour ses amandes, par son terroir et la qualité de ses amandons.

Les principales variétés sont Lauranne ® , Ferragnès, Ferraduel et Ferrastar. Les arbres sont greffés sur un porte-greffe de pêcher-amandier (GF677) qui est le plus adapté au terroir provençal (tolérance à la sécheresse et à nos terres argilo-calcaires).

La floraison de l’amandier annonce le début du printemps et démarre fin mars. Après floraison et pollinisation par les abeilles, les jeunes fruits se développent. L’amande se retrouve dans sa gove (peau verte autour de l’amande coque).

L’amande, « AMENDO » traduit en provençal, peut être consommée verte et fraîche en Juillet et Août, puis en coque à partir de Septembre. Cette dernière résulte de l’amande récoltée et égovée (enlèvement de la gove).

Plus d’info sur l’amandier : www.pommiers.com/amande/amandier.htm

=> la transformation des amandes